Swiss Cup 2019

Les Américains Jade Carey et Allan Brower remportent la Swiss Cup Zurich qui s’est déroulée le 3 novembre 2019 au Hallenstadion de Zurich. Les Ukrainiens Diana Varinska et Oleg Wernjajew se classent au deuxième rang. L’équipe Suisse I, composée de Giulia Steingruber et d’Oliver Hegi, décroche la médaille de bronze. Le second duo suisse, Ilaria Käslin et Pablo Brägger, a été éliminé dès le premier tour.
Les dix couples de gymnastes se sont livré une compétition palpitante devant près de 6000 spectateurs lors de cette 37e Swiss Cup Zurich qui s'est déroulée le 3 novembre 2019. C'est l’équipe des États-Unis, composée de Jade Carey et d’Allan Brower, qui a remporté le trophée. Ils se sont imposés en finale face à Diana Varinska et Oleg Wernjajew (équipe d’Ukraine). La petite finale pour la troisième place s'est achevée en faveur de l’équipe Suisse I composée de Giulia Steingruber et d’Oliver Hegi. Leurs exercices irréprochables au saut et aux barres parallèles leur ont permis d’obtenir de très bonnes notes (14,600/14,650). Leurs adversaires allemands n’ont pas réussi à faire mieux et échouent au pied du podium.
« Je suis content que nous ayons réussi à être sur le podium », confie Oliver Hegi. « C’est bien de pouvoir clore la saison avec une telle compétition et une telle ambiance » affirme Giulia Steingruber.

Des hauts et des bas pour la Suisse
Le nouveau format de compétition a garanti le suspense. Les deux équipes ayant récolté le moins de points ont été éliminées à l’issue du premier tour. Ilaria Käslin est tombée à la poutre, ce qui a fait chuter significativement sa note. Pablo Brägger n’a pas non plus effectué correctement ses exercices. La compétition s'est arrêtée là pour l’équipe Suisse II ainsi que pour celle du Canada. Au deuxième tour, Giulia Steingruber et Oliver Hegi se sont montrés redoutables au saut et au cheval d’arçons, ce qui leur a permis de finir à la deuxième place du tour préliminaire derrière les États-Unis. En demi-finale, ils ont affronté l’Ukraine tandis que les Américains se sont mesurés aux Allemands. La France, la Russie, la Corée du Sud ainsi que les Pays-Bas ont été éliminés.
Pour cette demi-finale, les compteurs ont été remis à zéro. Malheureusement, Giulia Steingruber a fait une chute à la poutre tout comme Oliver Hegi à la barre fixe. Lors de la petite finale contre l’Allemagne, la chance a de nouveau souri à l’équipe de Suisse.
L’Ukraine a accédé à la grande finale où l’attendait l’équipe des États-Unis. Oleg Wernjajew a obtenu aux barres parallèles la note la plus élevée du jour avec 15,300 points. Mais sa partenaire Diana Varinska a fait une chute aux barres asymétriques. À l’inverse, Jade Carey et Allan Brower ont à nouveau réalisé leurs exercices sans accrocs (14,625/14,450). « Ça a été une expérience formidable de concourir avec Jade. Le soutien du public a été extraordinaire », confie Allan Brower, interviewé après sa victoire.